Logo du Rewisbique

Archives du Rewisbique: Industrie et commerce

La laiterie rebecquoise

Retour vers la page "Industrie et commerce"


Dernière mise à jour du site:
le 14/10/2022
site search by freefind advanced
avis
avis
avis
avis
avis

avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis

"La Rebecquoise, Laiterie Centrale à Vapeur (Société coopérative)

Le 1er novembre 1895, Florimond Simon et Emile Dumasy sont en l'étude de Me Hector Brûlé, notaire en résidence à Rebecq afin d'y porter l'acte fondateur de la laiterie à vapeur, qu'ils ont créée avec 18 autres actionnaires. Ces messieurs sont soit des fermiers-propriétaires terriens ou commerçants de Rebecq-Rognon et de Quenast. Le carnet d'actionnaire que nous représentons ci-dessous appartenait à Auguste Lefèbvre, fermier-brasseur à Quenast.

  • lma0
  • lma1
  • lma2
  • lma3
  • lma4
  • lma5
  • lma6
  • lma7
  • lma8
  • bootstrap slider
  • lma10
bootstrap slider by WOWSlider.com v8.7

Carnet d'actionnaire de la coopérative "La Rebecquoise" ayant appartenu à Arthur Lefèbvre, brasseur de Quenast
(Archive du Rewisbique - Fond Lefèbvre)

La construction de la laiterie

Dès la signature et le dépôt des statuts de la coopérative, les actionnaires font construire le bâtiment sur la parcelle cadastrée Section A, 134, 135, 136 et 140

commerces

20 février 1896: Enquête comodo-incomodo diligentée par la commmune de Rebecq-Rognon
(Archives communale de Rebecq)

commerces

25 février 1896: Autorisation de l'administration communale d'établir la laiterie et sa machine à vapeur
(Archives communales de Rebecq)

La chaudière

La règlementation en matière technique des chaudières est très sévère, on n'installe pas une machine à pression comme on veut. La chaudière placée à la laiterie a été construite par Emile Duray, constructeur établi à Ecaussinnes. Elle est de type vertical, dotée du "Système Field", produisant une pression maximale de 8 atmosphères.
La machine a été fournie par B. Lebrun, constructeur sis à Nimy-lez-Mons. Elle est de type horizontal à détente variable par un régulateur automatique permettant un développement de force de 16 chevaux effectifs, grâce à une admission de 1/5 et 5 atmosphères de pression. La vitesse est de 120 tours/minute.

commerces

14 février 1896: Fiche technique de la chaudière et de la machinerie
(Archives communales de Rebecq)

commerces

14 mars 1896: Plans des installations de la laiterie (à gauche) et de la chaudière verticale (à droite)
(Archives communales de Rebecq)

commerces

4 juillet 1906: Souche de reçu pour la livraison de produits laitiers à l'hospice de Niveles (Arcives du Rewisbique)

L'époque des frères De Braeckeleer

Les frères De Braeckeleer faisaient partie d'une fratrie qui comptait en plus une sœur. Ils étaient bien connus des Rebecquois et des habitants de la région. Ensemble, ils géraient la laiterie de Rebecq que leur mère, Clémentine Kesten, avait acquise vers 1935. La famille provenait de Strombeek-Bever, au nord de Bruxelles, où elle avait une autre laiterie. A Rebecq, le travail consistait à récolter le produit des traites du matin et du soir dans les fermes et de le ramener pour la production de lait, crème fraîche et beurre. L'entreprise s'était, en outre, spécialisée dans la fabrication de fromage fondu. Industriels avisés, les frères firent de l'entreprise une exploitation florissante, où travaillaient une quarantaine de villageois.

Dès le début de la guerre, les De Braeckeleer accueillirent les mouvements de résistance et les aidèrent en les cachant, en cachant leurs armes et munitions, en leur fournissant une aide matérielle et financière. Conjointement à cette action, la laiterie fournissait les écoles et comités d'aide sociale du lait et du fromage, ainsi que de l'argent en vue d'aider les plus démunis, en cette période de guerre.

Lorsque les Allemands instaurèrent le S.T.O. (Service de Travail Obligatoire), obligeant les jeunes hommes à partir en Allemagne pour y travailler dans les usines nazies, le nombre d'employés à la laiterie augmenta sensiblement: on compta jusque près de 120 personnes engagées par la laiterie. Un fait marquant à noter fut la présence pendant plus de deux ans d'Edmond Machtens, bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean (une commune de Bruxelles) au domicile de Georges De Braeckeleer. Il était poursuivi par les occupants pour opposition et résistance et avait trouvé à Rebecq le refuge qui lui évita la déportation. Ci-dessous, le témoignage du bourgmestre résistant, lors du mariage de Georges.

Si les soldats allemands qui venaient chercher des produits laitiers à Rebecq avaient su qu'en dessous de leurs bottes se trouvaient les Belges qu'ils recherchaient... Comme la plupart des Rebecquois arrêtés le 26 juin 1944, ils furent dénoncés par un collaborateur qui, par ailleurs, vivait à proximité de la laiterie. Lorsqu'ils revinrent des camps de concentration, un an s'était déjà écoulé depuis la libération. Les résistants sur place avaient eu l'occasion de faire reconnaître les actes de résistance, réels ou non. En mai 1945, la population cherchait à se reconstruire et on en avait un peu assez des récits des uns et des autres sur ce qu'ils avaient enduré. Ainsi, à l'instar de beaucoup de résistants de l'ombre revenus des camps de l'horreur, les frères De Braeckeleer n'évoquèrent rien de ce qu'ils avaient enduré durant l'année passée en déportation.

Les années cinquante furent celles de l'industrialisation du secteur alimentaire. La laiterie de Rebecq subit les effets de la modernisation et du finalement fermer ses portes. Les frères De Braeckeleer choisirent d'autres activités, hors de Rebecq
Sources: Association du Mémorial de Rebecq - www.rebecq-memorial.eu/gdebraeckeleer.php

commerces

Les trois frères Debraeckeleer, kors de leur retour de captivité en Allemagne (Archives du Mémorial de Rebecq)

commerces

La laiterie, sise rue des Cendres, en 1950. Le bâtiment moderne à l'avant-plan a été construit après guerre.
(Archives du Rewisbique)

ligne

site search by freefind advanced
Revenir en haut de la page

contacts liens Plan du site Mentions légales

Le Rewisbique est soutenu par un mécénat émanant de la Brasserie LEFEBVRE de Quenast
La reproduction et la diffusion sous quelque forme que se soit, des textes, images et données présentés sur ce site
sont interdites sans l’ autorisation expresse des responsables de ce site.

Compte bancaire: BE21 1030 6973 6503

© Copyright "Rewisbique - asbl" - 2016, tous droits réservés
Logo Wilfred Burie Webmastering compteur pour site web gratuit sans pub